Grenats malayas   Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

Le grenat malaya est un grenat essentiellement alumineux composé en proportions variables de grenat pyrope, de grenat spessartine et d’autres grenats dans de moindre proportions d'où son deuxième nom moins exotique : pyrospessartine. Il fut identifié pour la première fois dans les années 60 en Afrique de l'est et d’autres gisements furent découverts dans les années 90 à Madagascar et au Sri Lanka. Difficile à classer dans la famille complexe des grenats, on le délaissa dans un premier temps en raison de sa couleur inhabituelle. On le nomme justement malaya car ce mot signifie "banni" ou "refoulé". Il trouva pourtant sa place sur le marché des gemmes pour devenir l'un des grenats les plus recherchés tant en joaillerie qu'auprès des collectionneurs. Sa couleur peut également présenter un changement plus ou moins prononcé selon la nature de l'éclairage, faisant ainsi passer la pierre du beige-rosé au rose-orangé.

 

Dureté : 7 - 7,5

Indice de réfraction : 1,730 - 1,810

Densité : 3,65 – 4,20

Cristallochimie : (Mg,Mn)3Al2(SiO4)3 : silicate d'aluminium, de manganèse et de magnésium

 

Compte tenu de ses caractéristiques propres telles que sa ténacité et sa dureté, le grenat malaya convient parfaitement à tout type de montage en bijoux. Le grenat est toutefois une pierre sensible à la chaleur, il faut être prudent lors du sertissage surtout s'il possède des inclusions. Son entretien est simple, il se nettoie à l'eau savonneuse ou à l'alcool. Veillez également à conserver vos pierres isolées des autres, de façon à éviter qu'elles ne soient rayées par des pierres plus dures ou qu'elles ne rayent les pierres plus tendres.