Héliodores   Il n'y a aucun produit dans cette catégorie.

L’héliodore est un béryl comme l’émeraude, l’aigue-marine ou la morganite. Sa couleur est jaune d’or à jaune verdâtre d’où son nom qui vient du grec Hélios, dieu mythologique, incarnation du soleil. L’héliodore a été découvert en Namibie en 1910 et présenté comme une nouvelle variété de béryl ; toutefois des béryls jaunes étaient déjà extraits au Brésil et à Madagascar depuis longtemps. Théoriquement différent du béryl jaune à la couleur plus pâle ou citronnée la limite entre les deux n’est pas clairement déterminée car les éléments chromogènes (qui donnent la couleur) restent strictement les mêmes. C’est une pierre rare en joaillerie car peu disponible sur le marché, elle reste d’autant plus intéressante pour des bijoux d’exception.

 

Dureté : 7,5 - 8

Indice de réfraction : 1,564 - 1,602

Densité : 2,66 – 2,90

Cristallochimie : Be3Al2Si6O18 : silicate d’aluminium et de béryllium

 

L’héliodore est sensible aux chocs ainsi qu’aux pressions et chaleurs excessives. En revanche il résiste plutôt très bien aux rayures en raison de sa dureté ainsi qu’aux produits ménagers. Il se nettoie simplement à l’eau froide savonneuse, suivie d’un abondant rinçage à l’eau froide puis à l’alcool. Veillez à conserver vos pierres isolées des autres, de façon à éviter qu'elles ne soient rayées par des pierres plus dures ou qu'elles ne rayent les pierres plus tendres.